Et la fonte des glaces - Sarlat (2022) Et la fonte des glaces - Sarlat (2022) © Ella & Pitr

"Et la fonte des glaces" - Ella & Pitr

Jusqu'au 18 septembre, les œuvres du duo d'artistes Stéphanois spécialisés dans l'art urbain se confrontent au patrimoine de la ville d'Art et d'Histoire. Au détour des rues, le public est invité à découvrir de drôles de géants, trop à l'étroit entre deux murs, dégustant une glace tel un touriste en vacances. Sur les grandes portes des halles, œuvre de l'architecte Jean Nouvel, Ella & Pitr ont imaginé les recouvrir d'une peinture représentant un drapé coloré dont la représentation crée ici un contraste singulier avec le bâtiment.

Le travail de Ella & Pitr a été réalisé dans le cadre d'une résidence de création de plusieurs semaines coordonnée par l'Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord en partenariat avec la ville de Sarlat.

« ODES A L'EUCATASTROPHE »
de Anna Maisonneuve
(extraits)

[…] Nés respectivement en 1984 et en 1981, ce tandem stéphanois a développé au cours des dernières années un œuvre protéiforme mu par un amour indéfectible pour le trivial qu'il transcende par des pas de côté. Répudiant les approches frontales et les routines entêtées, leur travail se construit sur les voies empiriques de l'accident et de ses félicités. En somme des « eucatastrophes » pour reprendre à bon compte un néologisme forgé par Tolkien à partir du préfixe « eu ». Lequel signifie « bon » en grec.

Ces heureuses catastrophes irriguent une démarche artistique peuplée de silhouettes cernées de noir et remplies de teintes douces. Ces anonymes en tout genre sillonnent les corpulences et infiltrent les générations dans un tourbillon de conduites et de saynètes qui embrassent les vastes territoires de l'enfance. Tour à tour candides, ingénus, extravagants, grotesques, loufoques, mélancoliques, risibles, simplets, goguenards, sardoniques, grognons, maussades, timides, rêveurs, modestes ou pudiques, ce joyeux bataillon iconographique célèbre la variété et colonise une multiplicité de supports : toile, carton, papier, papier peint, matière plastique comme aussi de nombreuses portions de l’espace public. De Saint-Étienne où ils se sont rencontrés en 2007 au hasard d'une rue, jusqu'à Valparaiso au Chili, en passant par Paris, Chicago, Ostende, Klepp en Norvège, Montréal, Saint-Leu sur l'île de La Réunion, Zagreb et moult autres localités d'ici et d'ailleurs, la confrérie d'Ella & Pitr investit toutes sortes de surfaces paysagères sélectionnées pour leur capacité à faire caisse de résonance. Aussi bien des façades urbaines et des toits de bâtiments que des barrages, des espaces publicitaires, des stades de football, des bases aériennes, des carrières ou autres recoins des plus discrets, ... Minuscules ou si colossaux que pour les appréhender dans leur globalité titanesque (jusqu'à 20 000 m²) il faudrait pouvoir se percher sur un nuage, leurs protagonistes dédaignent les mesures étriquées d'un réel à l'échelle 1.

Invité par l’Agence culturelle départementale et la ville de Sarlat dans le cadre d'une résidence de recherche et de création de trois mois, le duo a sillonné la cité médiévale et expérimenté de nouvelles techniques avec notamment ces panneaux semblables à ceux utilisés au théâtre pour installer un décor. Pour ce joyau du Périgord Noir qui voit affluer chaque année deux millions de visiteurs, Ella & Pitr ont imaginé des mises en abîme pittoresques. Affublés de casquettes et de lunettes solaires, leurs vacanciers aux allures improbables sont occupés à savourer des cornets de glace résistant mal aux températures caniculaires... quitte à obstruer au passage une bonne partie des ruelles étroites où ils ont choisi de s'installer. Certains nous toisent sur le flan d'une cathédrale, quand d'autres se désolent des tournures rocambolesques prises par les événements. Essaimé ici et là, cet escadron de bois emboîte le pas d'autres œuvres se situant aux antipodes de ce spectre. Plus abstrait, cet ensemble de fresques en papier marouflé évoquent des drapés aux motifs ordinaires et néanmoins éclatants. Elles recouvrent les immenses et emblématiques portes de 15 mètres de haut signées Jean Nouvel ou plus modestement le mur extérieur d'une rue moins passante.

A découvrir dans le centre ville de Sarlat

Renseignements
Service du patrimoine de Sarlat : 05 23 29 82 98 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Coordination générale Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord : 05 53 06 40 04 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partenaires
Ministère de la Culture /DRAC Nouvelle-Aquitaine, Conseil départemental Dordogne-Périgord, Ville de Sarlat, Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord.


Site des artistes
Site Galerie Lefeuvre & Roze 
Facebook

REVUE DE PRESSE
► France Bleu Périgord "Le choix de France Bleu" : Ella & Pitr : des artistes stéphanois en résidence à Sarlat (28/01/2022 - Arno Visconti)
► Magazine web "Bien en Périgord " : présences géantes et minuscules à Sarlat (27/05/2022 - Laurent Steitmann)