Les ruines du château de Gurson, Carsac-de-Gurson , 26 août 2022 Les ruines du château de Gurson, Carsac-de-Gurson , 26 août 2022 © Thierry Girard

Le Périgord Littéraire - un projet photographique de Thierry Girard

L’Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord s’associe à l’association Périgord patrimoines afin d’accompagner le projet de campagne photographique inspirées du Périgord littéraire. Thierry Girard, photographe est invité en résidence pour mener ce « Le Périgord Littéraire » qui s’étalera de l’automne 2022 au printemps 2023.
L’association Périgord Patrimoines a le projet de réaliser en 2023 une édition et de proposer une exposition composée de textes littéraires sur le Périgord accompagnée des photographies contemporaines de Thierry Girard qui en seront inspirées. 

L’ouvrage « Le Périgord littéraire » sera la 13
e édition de la collection Sédiments, une collection des éditions du Ruisseau, une maison d’édition indépendante en Périgord, appartenant à l’association Périgord patrimoines. 

En lisant, en marchant, en photographiant.
[ Un voyage en Périgord ] 

Mes projets photographiques se sont très régulièrement nourris de littérature, qu’il s’agisse d’explorer des territoires ou de reprendre des itinéraires d’écrivains, qu’il s’agisse le plus souvent d’emporter avec soi, au bout du monde parfois, tel ou tel ouvrage de fiction ou de poésie qui m’accompagnera mieux que le meilleur des guides de voyage. C’est ainsi que j’ai fait un tour de Méditerranée sur les traces d’Ulysse, Homère en poche, à partir des recherches de Victor Bérard sur la géographie de l’Odyssée. C’est ainsi que j’ai travaillé sur des territoires (Salzbourg, la Slovénie, la montagne Sainte-Victoire) liés à la vie et au travail de Peter Handke, écrivain qui a beaucoup compté pour moi à une époque. C’est ainsi que j’ai commis plusieurs marches photographiques dans les Ardennes sur les traces d’Arthur, le poète aux semelles de vent. C’est ainsi que j’ai longé la Danube de sa source jusqu’à son embouchure avec pour seul guide Danube de Claudia Magris, universitaire triestin et spécialiste de la Mitteleuropa, qui avait entrepris ce même voyage une quinzaine d’années auparavant. C’est ainsi que j’ai traversé la Chine en un très long voyage en suivant la “grande diagonale“ tracée en 1914 par Victor Segalen sur une carte d’état-major. […]

Ceux ayant écrit peu ou prou sur le Périgord et dont j’ai la liste sous les yeux ne me semblent pas devoir faire l’objet d’un rejet, tout au contraire. Si je retrouve le Gracq des Carnets du grand chemin, le Michon de La grande Beune ou le Miller du Colosse de Maroussi, j’ai le plaisir de cocher dans la liste quelques grands Anciens (Montaigne et La Boétie pour ne citer que les deux premiers) et nombre de grands contemporains de ce siècle ou du précédent : Aragon, Malraux, Camus, Sartre et Maurois, et même Jim Harrison dont j’ai fait mes délices de deux ou trois romans. Je me propose pour ce projet sur le Périgord d’entreprendre la démarche suivante : recueillir l’ensemble des textes, les situer géographiquement et, à partir de là, construire un cheminement en reliant les lieux d’un écrivain l’autre. Un peu comme si, au bout d’un chemin ou d’une route de campagne, tel écrivain m’attendait à l’orée d’un bois ou d’un village et que nous entreprenions une balade commune en devisant amicalement sur ce que lui avait vécu en cet endroit et sur ce que moi je ressentais à cet instant. Sachant que l’expérience du parcours, d’un lieu à l’autre, fera tout autant partie du projet que la halte sur les paysages écrits. Il s’agira donc d’un parcours photographique et littéraire ponctué de haltes et de seuils. Selon la nature des projets, mon travail sur le paysage est partagé entre souci documentaire et en-allée philo-poétique. C’est cette dimension plus métaphorique que j’entends privilégier dans ce voyage lent où sera convoqué, du moins je l’espère, le genius loci.

Thierry Girard


BIOGRAPHIE

Thierry Girard est né en 1951. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris en 1974, il décide dès la fin de ses études de se consacrer à la photographie. Il passe alors beaucoup de temps en Angleterre et dans le Nord de la France, y réalisant ses premières résidences d’artiste : premières commandes, premières bourses de création, premières expositions, premier livre (Far-Westhoek en 1982).
Il s'est fait connaître surtout grâce à ses itinéraires, ses longs périples, ses marches photographiques ou ses dérives urbaines aux Etats-Unis, en Chine, au Japon, en Inde, un peu partout en Europe, et bien sûr en France. Il s’intéresse plus particulièrement à des pays ou des territoires dont il va interroger l’épaisseur et les histoires, y compris celles de leur représentation à travers la peinture (Hiroshige et La Route du Tokaido) ou de leur évocation à travers la littérature (Homère, Peter Handke, Claudio Magris, Arthur Rimbaud, Victor Segalen etc.). Son travail, régulièrement exposé en France et à l'étranger, est présent dans de nombreuses collections publiques et privées. Thierry Girard a reçu le prix Niepce, a été lauréat de la Villa Médicis hors les murs, de la bourse Léonard de Vinci et de la Villa Kujoyama au Japon.

Séjours en résidence de Thierry Girard
En aout, en novembre 2022 et au printemps 2023 

Renseignements
Romain Bondonneau - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Association Périgord Patrimoines
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (Agence culturelle départementale) : 05 53 06 40 04

Blogs :
https://actuthg.wordpress.com/
https://wordspics.wordpress.com/

Association Périgord Patrimoines : http://www.perigord-patrimoines.com/