Ensemble UN

L’ensemble UN (composé de 23 musiciennes et musiciens, d’un comédien, d’un plasticien, d’un cinéaste) souhaite mener une expérience de fabrication collective spontanée basés sur des rencontres avec des scientifiques, des chercheurs et chercheuses.

Il s’agira d’interroger les pratiques respectives de chacun et de questionner comment celles-ci peuvent se nourrir et fabriquer de la pensée ou bien avoir une pensée en action.
C’est l’interactivité entre les pratiques qui permettra d’obtenir de la stimulation, du paradoxe et du réseau. Toute proposition pourra se connecter sur une autre, puisqu’elle sera en activité chez l’ensemble des protagonistes qui l’enrichiront les uns les autres à leur contact réciproque. Ne plus penser en opposition, mais bien opposer des points de vue pour en construire de nouveaux, serait l’enjeu de cette expérience.

Cette expérience se déroulera en deux temps :
Le premier se fondera sur les expériences antérieures et alimentera celles à venir, participant ainsi à une combinaison de mouvements qui dessinent le rythme de l’existence. Le point de départ sera une expérience " banale " en interaction avec notre environnement. L’orchestre, accompagné des quelques chercheuses et chercheurs, scientifiques, philosophes descendra la rivière Dordogne.. Le fleuve, source première et historique de déplacements, d’échanges et de communications, est aussi une topographie, une faune, une flore, un flux, des points de vue, des acoustiques… Autant d’éléments à explorer pour nourrir ensuite l’improvisation. Dans l’histoire de la musique, l’eau (rivière, lac, mer) joue en rôle bien particulier ; élément type du rêve, il suggère aussi un dessous et un dessus, un monde caché, de naissance et de renaissance.
Le second temps proposé à Bordeaux se déroulera rive droite aux archives municipales de Bordeaux Métropole, comme relié par un fil d’eau entre la rivière et le presque océan. Après l’itinérance, la sédentarisation, une autre étape au départ de l’estuaire pour mettre en espace les acquis précédents.


Avec Méandres, expérimentation et fabrication collective spontanée ne feront qu’un. L’improvisation est éminemment présente dans la pratique de l’ensemble UN composé de 23 musiciennes et musiciens, d’un comédien, d’un plasticien, d’un cinéaste. Cette approche toute organique, résultant de désirs et de stratégies (de jeu) individuelles forment une complexité d’attitudes et de natures, aboutissant à un son unique, orchestral.