Humus Machine / Compagnie du Chien Rouge Photo Gilles Dam

Humus Machine / Compagnie du Chien Rouge

Cette résidence de création à Eymet précèdera l'enregistrement de l'album du même nom au Shaman Studio à Bordeaux. Un deuxième temps de travail est prévu pour avril 2019 dans le cadre de l'événement Paratge, Lo movement d'Oc et d'ailleurs.

 

 

Musicien et comédien, Guilhem Surpas est co-fondateur des groupes Almacita et Mena Bruch dans lesquels il est à la fois parolier, chanteur, compositeur et musicien. Depuis plus de 10 ans, il écrit de nombreux textes qui sont aujourd'hui la base d’Humus machine, nouveau spectacle porté par la Compagnie du Chien Rouge.

Les textes, en occitan et en français, parsemés d’anglais et d’espagnol, sont résolument modernes et traitent de thèmes d’actualité comme les dérives de la rentabilité au travail dans Camina ou l’accueil des réfugiés dans No tenemos tiempo. La chanson Luna bela, mêlant occitan et anglais traite avec poésie du sentiment de liberté que procurent la nuit et la lune. La chanson War reprise de Bob Marley et traduite en occitan fait également partie du répertoire.

En juin 2017, la rencontre avec Guy Bervin, bassiste parisien (travaillant notamment avec Billy Obam ou Princesse Erika) lance le démarrage du projet. Pascal Saulière, trompettiste (il collabore en live et en studio avec les groupes Stef Téj et les Ejectés et Les Peacemakers) et Benoît Saulière batteur (professeur au Conservatoire de la Dordogne) les rejoignent bientôt. Suivis également par deux jeunes musiciens, Sven Descourcières à la guitare et Cécile Douchet aux saxophones.