Culture en herbe 2021/2022

Avec le dispositif Culture en Herbe initié il y a 8 ans, le Département affirme sa volonté de renforcer son accompagnement des jeunes landais dans le champ de l’éducation artistique et culturelle, en misant sur la durée et la qualité d’une rencontre, qui se veut artistique, mais également humaine et citoyenne. Il affirme son engagement dans le soutien à la création des compagnies artistiques en leur donnant les moyens de développer une étape de leur projet en terre landaise, sous le regard attentif des spectateurs de demain. Il permet enfin aux programmateurs landais de découvrir de nouveaux univers artistiques par le biais des restitutions de projets.

«Culture en herbe» propose aux équipes artistiques 2 axes d’intervention :
Un accueil en résidence de création pour :

- Travailler la création dans un espace et des temps dédiés et rémunérés ;
- Confronter le projet artistique au regard critique du public adolescent et adulte ;
- Rencontrer de nouveaux opérateurs culturels et conquérir de nouveaux territoires d’expression.

Pour cette 9e saison de « Culture en herbe », et suite aux différents confinements et restrictions sanitaires de 2020 et 2021, le dispositif, outre l’accueil en résidence de création, pourra accueillir les compagnies artistiques pour la reprise ou l’adaptation d’un spectacle déjà créé, dans le but de le relancer, éventuellement dans une nouvelle forme. Des présentations de cette nouvelle forme pourront être proposées au sein du collège, à destination des collégiens et de l’équipe d’encadrement.

Des ateliers d’Éducation artistique et culturelle pour :
- Co-construire de nouvelles approches de médiation avec une équipe pédagogique sur le long terme ;
- Partager le processus de création par le contact et l’échange avec les jeunes collégiens ;
- Proposer des ateliers de pratique artistique en direction des élèves et de l’équipe d’encadrement ;
- Imaginer un temps de restitution présentant le chemin parcouru, tout au long de l’année, avec les élèves.

Objectifs pour le collège :
- Éducatifs : dresser des passerelles entre les savoirs fondamentaux et leur expression dans l’art et la création artistique; valoriser le collégien dans un espace de travail et d’expression différent; l’encourager à mobiliser des ressources personnelles différentes ;
- Artistiques : favoriser la rencontre et le dialogue entre monde artistique et monde éducatif, entre artistes et collégiens ; croiser les disciplines, expérimenter, pratiquer ; observer et comprendre le processus de création d’une œuvre ; vivre l’expérience de l’artiste dans des conditions professionnelles (restitution);
- Culturels : inciter les collégiens à développer une pratique artistique, les inscrire dans un environnement culturel territorial ; éduquer leur regard de spectateur.

En pratique
- Par saison, en moyenne quatre collèges, répartis sur l’ensemble du territoire landais, et quatre équipes artistiques bénéficient du dispositif Culture en herbe. Les collèges mettent des locaux à la disposition des artistes, à la fois pour la création et pour les ateliers de médiation.
- L’équipe artistique intervient 20 à 25 jours au total, avec au moins 5 jours consécutifs de présence au collège. Environ 40 % du temps sera réservé au travail de création des artistes et environ 60 % aux ateliers avec les élèves jusqu’à la restitution ;
- Une restitution publique finale présentant le travail effectué tout au long de l’année avec les collégiens sera proposée aux élèves des collèges et pour le tout public à l’issue du projet en dehors de l’établissement scolaire, dans un lieu communal. La restitution n’a pas forcément lieu dans une salle de spectacle équipée. Leur choix et leur équipement sont assurés par le Département ;

Le Département réserve, en moyenne, une enveloppe de 10 000 € par projet comprenant les ateliers de médiation, les résidences artistiques, les frais techniques, logistiques et administratifs et incluant la restitution du projet avec les élèves. Le budget dédié à l’équipe artistique est fonction du nombre d’intervenants et de leur provenance géographique.