Fonds d'urgence / SACD

Parce que les auteurs de spectacle vivant ont subi un fort et brutal coup d’arrêt des représentations de leurs œuvres, la SACD crée le Fonds d’urgence Spectacle vivant, doté d’une enveloppe maximale de 500 000 € par le ministère de la Culture, via sa Direction générale de la création artistique (DGCA). La plupart des auteurs affectés se trouvent dans une situation de dépendance et d’extrême fragilité dans la mesure où la nature de leur activité, exercée de manière indépendante et en dehors de toute relation de salariat, ne leur permet pas d’accéder à d’autres mécanismes de maintien des revenus qu’il s’agisse des allocations chômage ou du fonds de solidarité gouvernemental.
Ce nouveau fonds d’urgence vise à attribuer une aide pouvant aller jusqu’à 1 500 € pour les auteurs de spectacle vivant dont c’est l’activité principale et qui n’ont pu bénéficier ni du Fonds de solidarité pour les très petites entreprises et les indépendants, ni d’une mesure de chômage partiel, excepté si elle est inférieure à 1 500 €.
Pour en bénéficier, des conditions assouplies permettant de justifier d’une baisse d’activité dû au contexte sanitaire ont aussi été mises en œuvre : la perte de revenus nets de droits d’auteur de 50% au mois de mars et d’avril pourra être justifié par rapport à la moyenne mensuelle de leurs revenus de l’année 2019 ou même à une période de référence plus longue pouvant aller jusqu’à trois ans qui est plus adaptée au cycle de leurs créations.
https://www.sacd.fr/le-fonds-durgence-spectacle-vivant