Etude sur la diffusion de la danse en France / ONDA

 
Pour mener à bien cette étude, L’Onda (Office national de diffusion artistique), en partenariat avec la DGCA - ministère de la Culture (délégation danse, inspection danse), a réuni au sein d’un comité de pilotage les partenaires du secteur : la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD), le Centre national de la danse (CN D), l’Association des Centres chorégraphiques nationaux (ACCN), l’Association des Centres de développement chorégraphiques (A-CDCN), le Syndicat des entreprises artistiques et cultures (Syndeac), le Syndicat National des Scènes Publiques (SNSP) et Arcadi Île-de-France.

Cette étude a été confiée à Daniel Urrutiaguer, professeur d'économie et d'esthétique à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3.
 
Elle s’est appuyée sur trois sources d’information :
- une base de données fournie par la SACD concernant les représentations chorégraphiques pour lesquelles des droits d’auteur ont été collectés sur une période de cinq années, de 2011 à 2015. Cette base donne des renseignements sur 44 490 représentations de 4 972 spectacles signés par 1 396 chorégraphes ou directrices et directeurs de ballet dans 3 990 structures de diffusion.
- deux questionnaires auxquels ont répondu 112 compagnies et 141 lieux (dont 37 dédiés à la danse), portant sur trois saisons (2014-2015, 2015-2016, 2016-2017) ;
- des entretiens semi-directifs très détaillés menés par Daniel Urrutiaguer et son équipe auprès des responsables de 21 compagnies et 21 structures de diffusion.
 
Cette étude présente des données chiffrées issues de l’analyse de la base de données de la SACD qui offrent un panorama, si ce n’est exhaustif, du moins extrêmement large des compagnies de danse françaises sur le territoire. En s’appuyant sur les réponses recueillies en entretien et dans les questionnaires, elle apporte également un éclairage plus qualitatif sur l’état des relations entre les compagnies et les structures de diffusion ou sur la question du développement des publics.