Cie Florence Lavaud / La Métamorphose

S’il y a une preuve que l’être humain est capable de se métamorphoser, c’est bien l’enfant. Rien d’étonnant dès lors que la transformation occupe une si belle part dans la littérature pour enfants et dans les contes, comme dans Le Vilain Petit Canard d’Andersen, point de départ de la nouvelle création de Florence Lavaud.
Elle s’adresse ici aux enfants au moment où leurs identités sont encore capables de tous les bouleversements, avant que l’adolescence ne vienne commencer à figer les corps et les personnalités. Pourtant, ces métamorphoses de l’enfance ne vont pas sans étrangeté, ni peut-être leur part d’ombre, que l’autrice et metteuse en scène explore aussi, en convoquant notamment Kafka. Revendiquant son geste artistique comme la recréation d’un rêve éveillé, elle dirige au plateau une comédienne et une musicienne dans une forme métissée où jouent librement ensemble travail d’acteur, musique, théâtre d’objet et marionnette. Matériau par excellence de l’enfance, lui-même propice à toutes les métamorphoses et manipulations, le papier est ici exploré dans toute sa plasticité : froissé, déchiré, plié, colorié, peint, il donne naissance aux visions les plus fantasques. La scène de théâtre devient alors elle-même cette vaste page blanche où peuvent se projeter tous les rêves, où l’enfance peut s’écrire et se réinventer.

Chargée de projet :
Voula KOXARAKIS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
06 77 95 19 59

Voir le dossier