Luna Ilauna - Bilaka&Adar Luna Ilauna - Bilaka&Adar © Analog 13

Luna Ilauna - Bilaka&Adar

La Cie Basque Bilaka coordonne un nouveau projet de spectacle mêlant danse et musique traditionnelles et contemporaines.
Plusieurs temps de résidence sont prévus en Nouvelle-Aquitaine en passant par la Dordogne au Rocksane à Bergerac et à Ribérac avec le Forum culturel.
L'Agence culturelle soutient et accompagne cette nouvelle création sur le département de la Dordogne.

Rencontre entre des artistes du Pays Baque tous influencés par le contemporain et le traditionnel : deux musiciens-chanteurs du duo Adar : Arnaud Bibonne et Maider Martineau et trois danseurs de Bilaka (Zibel Damestoy, Arthur Barat et Ioritz Galarraga). Au plateau, ils seront deux musiciens-chanteurs et deux danseurs de Bilaka pour travailler sur l'écriture du spectacle "Luna Ilauna" basée de la notion de l'éphémère.

"Luna Ilauna"

Du dessin des nuages à la courbe des sommets, tôt ou tard, le paysage familier devient méconnaissable.
Souvent, c’est aussi long qu’imperceptible. Sous ses apparences de stabilité, même le vieux chêne de toujours s’abîme.
Parfois, c’est aussi soudain que Mendeala : le vent qui se lève et fait chanter la montagne.
Tout est mouvement.
De la danse de l’arbre qui pousse lentement à l’envolée mélodique des instruments à vent, faits des branches de ce même arbre aux allures de bois d’élan.
Alors, vient le temps d’une contemplation où se rejoignent geste musical et son des pas. Quatre êtres dansants et chantants plongent dans la poésie des éléments qui constituent leur matière première : le bois des cornemuses, la corne de l’alboka, la peau des bohas et celles des percussions, mais aussi le souffle et le battement interne de leurs propres corps. Ils réveillent et questionnent notre élan intérieur mis à mal par l’incertitude, dans l’espoir de servir ce besoin vital de danser ensemble. Ils nous offrent de danser par procuration, pour déjà goûter au renouveau.

L’envie de ce spectacle est née d’un constat simple : l’éphémère est ce qui gouverne nos vies car tout disparaît ou change un jour. Pourtant, dans nos sociétés occidentales, nous semblons surpris à chaque disparition.
Tout nous semblerait-il durer ? Il est important de questionner cette croyance.
Notre attente de pérennité sera certainement déçue et pourra même provoquer peu à peu une peur de l’avenir.
Par ce spectacle,  la Cie Bilaka & Adar propose de trouver des remèdes à cette déception et à cette peur, pour nous-mêmes, pour qui veut.


Distribution et Soutien

Artistes chorégraphiques : Zibel Damestoy, Arthur Barat / Assistant chorégraphique : Ioritz Galarraga / Musiciens - chanteurs : Maider Martineau, Arnaud Bibonne / Regard artistique : contact en cours / Son : Julien Marques / Lumières : Jérôme Lenson


La Compagnie et les artistes

Adar
Arnaud Bibonne et Maider Martineau (ADAR) ont eu l’envie de construire depuis quelques années un projet alliant des «arts raisonnants» entre musique et danse. L’idée d’ériger un spectacle où les influences des uns et des autres se mélangent, mais aussi, où des instruments au demeurant traditionnels restent des outils avec des possibilités multiples qui sortent du milieu musical conventionnel. Ils ont également choisi de travailler avec des danseurs qui pratiquent aussi bien la danse traditionnelle que contemporaine, ce qui donne à ces artistes un engagement corporel libre et enrichi qui ne pouvait qu’être essentiel au projet.

La Compagnie Bilaka
Implanté à Bayonne, Bilaka est un collectif d’artistes qui oeuvre à l’activation contemporaine des danses et des musiques traditionnelles du Pays Basque.
Son travail se développe autour de deux axes :
- la création de spectacles d’écritures nouvelles à partir du patrimoine immatériel basque.
- la création de rendez-vous populaires et de bals traditionnels générateurs de lien social et d’une pratique vivante de la culture basque.

 

Du 11 au 15 octobre 2022
BERGERAC