Paréidisiaque / Cie Alix ô Pays des Merveilles

A l'invitation de l'Agence culturelle départementale, la compagnie Alix ô pays des Merveilles sera en résidence du 7 au 11 mars à l'Espace culturel François Mitterrand pour travailler sa nouvelle création.

Le plastique est l’élément narratif central du spectacle; il symbolise toutes les formes de pollution.
Paréidisiaque
débute alors quecette matière a déjà envahi toutes les îles et les côtes des continents, forçant leurs populations à fuir, à s'adapter .Parmi elles, quatre individus ont pris un chemin d'évolution surprenant : le plastique semble être devenu un élément indispensable à la survie de ces drôles de personnages, qui jouissent pleinement de leur nouveau biotopeartificiel - il paraît même qu'ils en mangent !
Mais ces humains ont-il encore leur libre arbitre ? Le plastique ne serait-il pas devenu, en s’incrustant à l’intérieur de leurs chairs, un organisme qui les manipule pour se propager et conquérir le monde ?
Pour explorer cette idée absurde et source d'un comique grinçant, nous nous inspirons de la notion de parasitisme. Elle est utilisée en biologie pour décrire une relation dans laquelle l'individu d'une espèce profite d'un individu d'une autre espèce pour se nourrir, se reproduire ou s'abriter. Plusieurs exemples fascinants existent dans la nature.
Le parasite manipulateur le plus connu est probablement la douve du foie. Née dans un foie de mouton, cette larve doit passer par un escargot et une fourmi pour rejoindre un nouveau foie afin de se développer et se reproduire. Après avoir infecté une fourmi, la douve est capable de modifier le comportement de cette dernière : alors qu'elle reste habituellement au ras de la terre, la fourmi monte en haut des brins d'herbes, où elle s'expose aux herbivores. La douve a ainsi toutes les chances de se retrouver dans un autre foie de mouton, achevant son incroyable processus.
Pour situer le spectacle dans un contexte de migration écologique qui touchera,malheureusement, toutes les nations, les interprètes interagissent dans leur langue maternelle – espagnol, portugais et français.
Le multilinguisme et les accents sont de savoureux ressors comiques, générant incompréhensions, imitations et jeux de sonorités.
Ces quatre individus, qui ont subi un chamboulement sur leurs terres natales, ont développé des comportements étranges et de nouveaux rituels, créant ainsi une tribu originale dont la folie apparaît progressivement. Leur langage non verbal tient une place importante dans le spectacle,permettant de rendre chaque situation compréhensible par un public francophone.

Résidence du 7 au 11 mars 2022
PERIGUEUX

 

Renseignements : 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (Agence culturelle) : 05 53 06 40 00

Avec Fernanda Romero, Fabian Ubierna, Alix Joukovsky et Kamila
Mise en scène Eléonore Gresset