Culture et justice

Le Ministère de la justice et le Ministère de la culture, en signant trois protocoles d’accord depuis 1986, ont eu pour objectif de mettre en œuvre une politique culturelle en faveur des personnes incarcérées.
Les organismes habilités à concevoir et à mettre en œuvre ces actions à dominante culturelle et artistiques, les SPIP (Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation), engagent régulièrement, à travers leurs différentes antennes territoriales, des collaborations étroites entre des partenaires culturels et des établissements pénitentiaires.
L’Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord et le SPIP de la Dordogne ont élaboré, dans ce cadre, un programme d'actions adaptées.