Menu
  -  Spectacle pour les tout petits
Théâtre
Catarina Barba Fina / Cie Léonie Tricote
Catarina Barba Fina / Cie Léonie Tricote

Catarina Barba Fina

Compagnie Léonie tricote

Dans un décor en damier noir et blanc, de petits personnages tous réalisés en tricot et au crochet prennent vie.

Catarina vit seule. Avec ses soucis. Ses soucis d'adulte. Depuis longtemps, elle crochète un service à thé, avec beaucoup de tasses, dans l'espoir d'avoir beaucoup d'invités. Et aujourd'hui, ils arrivent : ils sont petits, avec de bonnes joues et des yeux curieux? Il faut les accueillir, leur offrir du thé bien sûr, mais aussi des gâteaux!

Retourner vers cette enfance, la regarder droit dans les yeux, la conserver dans un coin, ne pas l'oublier surtout, c'est l'histoire de Catarina...

Une plongée dans l’enfance par Patricia Eymard

Lorsque j’étais enfant, ma mère et ma grand-mère parlaient patois entre elles. Oui, moi je dis patois,on a toujours dit patois chez moi, et pas occitan, je n’entends aucune dévalorisation de cette belle langue que j’aime dans le mot « patois ».

Bien sûr, j’étais privée de communication avec elles, condamnée à écouter sans comprendre. Il est parfois bon de se taire et d’écouter. On en retire la substantifique moelle de l’énonciation : sa prosodie. Ces occasions répétées, ces condamnations successives au silence ont sûrement alimenté… un désir. Combiné à une écoute elle aussi « forcée » de moult ouvrages lyriques et autres vaillants petits ténors, ce désir s’est transformé en un amour irraisonné de la voix humaine qu’elle soit d’Elvis, de Jonas, de Maria, de Devendra etc…

Dans le spectacle de Catarina Barba Fina, j’ai envie de m’intéresser à ce moment particulier où l’enfant ne saisit pas le sens des mots (ce qui sera le cas de mes petits spectateurs), mais entend leur musique, saisit leur intention. Et l’occitan est riche de cela. C’est une langue qui transmet, beaucoup plus que le français je trouve, des sensations, des sentiments, parce qu’elle est plus dans leur imitation…

Media

Patricia Eymard, comédienne
Christophe Gateau, Mystère et Pomme de Terre, rôle de l’épouvantail
Laurent Garnier, décors et accessoires
Laurence Demars, décors et conception graphique

Production : Compagnie Léonie Tricote

Partager

TwitterFacebook Périgord Occitan

Newsletter

Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord, Espace culturel François Mitterrand, 2 place Hoche, 24000 Périgueux
tél. 05 53 06 40 00  -  Contacts email - Mentions légales - Connexion