Menu
Focus
Lubat bat la campagne en Bergeracois

Lubat bat la campagne en Bergeracois

Sylvain Roux a eu le plaisir d’accompagner pendant dix ans Bernard Lubat aux côtés de nombreux autres musiciens embarqués comme lui dans les folies transartistiques et prolifiques d’Uzeste. Porté par cette fièvre contagieuse, il aura retenu que jouer signifiait s’engager, se risquer, résister. Fondateur de L'insoliste, un lieu qu’il a créé à Razac-de-Saussignac (dans la maison familiale) et dont il a fait un espace de rencontres, d’expérimentation et d’improvisation, il invite aujourd’hui Lubat sur « ses terres », pour s’y produire en solo, en tutti, et en transmetteur d’un savoir-improviser peu commun.

Ecoutons-le dérouler le fil du parcours hors-norme de celui qui n’a cessé de clamer son insoumission en mots et en musique.
Quelques semaines après la signature de l’armistice, par pudeur je ne préciserai pas laquelle, Bernard Lubat pousse son premier cri à Uzeste, je devrais dire son premier coup de gueule, premier d’une longue série qui continue encore aujourd’hui ! Donc naissance à Uzeste, en sud-gironde, à l’Estaminet, café-dancing-restaurant-cinéma-concours de belote-réunions syndicales, un véritable centre socio-culturel d’avant la lettre, créé en 1937, par ses parents, Alban et Marie Lubat.
Le petit Bernard grandit donc au milieu du bal musette de son père-musicien et des omelettes de sa mère-cuisinière. Il apprend la batterie, l’accordéon et le piano, passe par le Conservatoire de Bordeaux et arrive au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il y obtient, à 17 ans, un premier prix de percussions.
Jusque là, tout va bien, mais, rapidement, il rencontre, la nuit, des musiciens peu fréquentables : Jacques Di Donato, Michel Portal, Kenny Clarke, Jean-Louis Chautemps, Archie Shepp et de nombreux autres musiciens avec qui il invente une musique plutôt sauvage !
Pour gagner sa croûte, il fait le musicien de studio et accompagne des chanteurs comme Bourvil, Yves Montand, Pierre Vassiliu, Dalida...
Il reste quand même un peu sérieux puisqu’il travaille dans le milieu de la musique contemporaine avec Pierre Boulez, Yannis Xénakis ou Luciano Bério. Mais le jazz le tenaille férocement et il sera, pendant un temps, le batteur de Stan Getz, et de Claude Nougaro en compagnie de Maurice Vander et de Pierre Michelot.
Vers la fin des années 1970, fatigué de toutes ses épopées parisiennes et autres chevauchées internationales, il revient s’installer dans son village natal, où il y installe sa propre compagnie et crée le Festival d’Uzeste Musical, véritable laboratoire artistique pluridisciplinaire à ciel ouvert toute l’année, encore et toujours en réflexion, ébullition, éruption, transformation, invention, improvisation !


Je veux garder en moi intacte cette force de Lubat, cette curiosité, cette immédiateté, cette conscience artistique qui prend en compte le social, l’économique, le politique et le culturel. C’est pourquoi Lubat est un véritable musicien traditionnel, à la fois pétri d’histoire, de patrimoine et de notre monde en perpétuelle évolution. Musicien traditionnel, musicien actuel, musicien contextuel, musicien fonctionnel. Car il n’existe pas d’opposition entre tradition et modernité, la tradition, c’est l’imagination au quotidien.

Sylvain Roux

Voir l'article détaillant le programme et donnant accès au dossier de presse

Pour accéder au site de L'insoliste

LUBAT SUR LE VIF
L'artiste a bien voulu se prêter au jeu

Si on vous dit :
Alban : Lubat mon père ce héros
Conservatoire : épiphénomène, mérite mieux
Revendication : liberté de création et justice sociale
Compagnon : l'homme révolté
Langue : poïélitique jazzcognitive
Liberté : laïcité égalité fraternité
Aventure : l'art d'être ou ne pas être
Invention : l'autre, ce jeu en je
Transgression : règle à inventer
Présent : sans âge sans commencement ni fin

Partager

TwitterFacebook Périgord Occitan

Newsletter

Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord, Espace culturel François Mitterrand, 2 place Hoche, 24000 Périgueux
tél. 05 53 06 40 00  -  Contacts email - Mentions légales - Connexion