Menu
Interview
Trio Erms Trio Erms

Combi le "Limousindien"

L'Agence culturelle départementale et le Rocksane à Bergerac se sont associés pour accueillir le Trio Erms en résidence. Le chanteur occitan Bernat Combi et ses complices Philippe Sourrouille à l'accordéon et Jacky Patpatian à la guitare, travailleront à leur nouvelle création du 17 au 21 mars. A l'issue de cette résidence, un apéro-concert sera organisé au Rocksane samedi 21 mars à 19h30.

Agence culturelle : Vous accueillez prochainement Bernat Combi et son trio pour une résidence de création. On connaît le charisme de cet artiste représentant de la mouvance actuelle des musiques traditionnelles. Pour le directeur du Rocksane que vous êtes, que signifie l’accueil d’artistes qui défendent haut et fort la culture occitane ?
Patrick Vacchia : C’est un artiste dont me parlait depuis quelques temps Jean-Louis Maury car il réalise actuellement un documentaire sur lui. Je savais que l’Agence culturelle souhaitait proposer une résidence de création à Bernat Combi, j’ai eu envie de répondre à ce rendez-vous qui participe parfaitement de l’éclectisme des missions des musiques actuelles et le caractère charismatique du personnage m’a semblé incontournable.

A.C. : Est-ce une première pour vous ?
P.V. : Non, nous avons déjà participé à une expérience forte, toujours en partenariat avec l’Agence culturelle, autour de La Familha Artus, il y a quelques années, et avec Laurence Bourdin et sa vielle électrique.

A.C. : Comment s’articule le partenariat avec l’Agence culturelle sur ce projet ?
P.V. : L’Agence culturelle prend en charge les cachets artistiques ainsi que de la logistique. Nous, nous mettons la salle à disposition avec deux techniciens son et lumière pendant la semaine et nous organisons la restitution publique.

A.C : Selon vous, ces musiques "tradi-actuelles" trouvent-elles facilement un public ? et pourquoi ?
P.V : De plus en plus, nous avons besoin de retrouver nos racines. La fusion du traditionnel avec l’électro par exemple, a eu un impact très bénéfique sur les jeunes. Dernièrement, nous avons accompagné le groupe de world-trad  "Möng" avec qui nous avons obtenu d'excellents résultats sur le long terme.

A.C. : Dans Indians, Bernat Combi établit un lien entre une mémoire occitane qui se meurt et la culture bafouée des indiens d’Amérique. Que pensez-vous de cette analogie ?
P.V. Cette analogie est effectivement parlante. Ici aussi la culture occitane a été étouffée au profit de la culture dominante. Dans le milieu où j’évolue, mis à part ma grand mère qui le parlait, très peu de personnes le pratiquent encore autour de moi.

Parole d'artiste
A travers, parmi d’autres, un chant de montagnards insoumis, un blues de fin
des temps, un poème graffiti scandant les blessures du monde, une élégie aux
pèlerins errants, des paroles pour cette terre, ERMS s’attache à raviver les
dernières braises d’une mémoire blessée, humiliée…
Bernat Combi

Autour de l'événement

A cette occasion, Octele viendra faire un D'Oc Show le jeudi 19 mars à 20h30 au Rocksane.

Octele

Partager

TwitterFacebook Périgord Occitan

Newsletter

Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord, Espace culturel François Mitterrand, 2 place Hoche, 24000 Périgueux
tél. 05 53 06 40 00  -  Contacts email - Mentions légales - Connexion