Menu
Interview
la dictée occitane en 2013 la dictée occitane en 2013 © Agence culturelle

Accros d'oc

Agence culturelle : Pour la deuxième année, Novelum et l’Agence culturelle organisent une rencontre autour de la dictée occitane à Périgueux. A quoi répond cette volonté ?
Jean-Louis Lévêque : Ce rendez-vous s’inscrit dans une volonté rassembler une fois par an les personnes qui fréquentent les ateliers de langue dans le département- ils sont près de quatre cents-. Parmi la trentaine d’ateliers existants, certains sont plus fragiles que d’autres. Les réunir sous un motif fédérateur nous permet de repérer ceux qui sont en difficulté -pour une raison ou une autre- et de tenter d’y remédier. Ces ateliers sont suffisamment difficiles à mettre en œuvre pour qu’on les soutienne au moment où ils sont en péril.
Mais la principale vocation de cette demi-journée, c’est la rencontre. Les participants des ateliers adultes y côtoient des scolaires, essentiellement des collégiens et lycéens. C’est également une manière pour nous de réhabiliter la dimension écrite de la langue occitane, de ne pas négliger sa fonction littéraire. De nombreux locuteurs ne connaissent que le parler occitan. C’est d’ailleurs le rôle des ateliers de leur permettre de passer de l’oral à l’écrit.

A.C. : Ces ateliers ont-ils une autre mission que celle qui touche à l’apprentissage de la langue ?
J.L.L : Oui, notre souhait est également d’en faire des pôles de ressources occitanes sur le territoire. La langue est aussi le vecteur de toute une culture qu’il est important de transmettre. A cet effet, on a mis à disposition des animateurs toutes sortes de ressources, textes, chroniques parues dans la Dordogne Libre, mais aussi création d’outils spécifiques comme un éphéméride basé sur des dictons, qui peuvent les aider à alimenter leur travail. (Tous ces éléments sont en ligne sur notre Blog hébergé par le site de la DL. )

A.C. : Vous avez mis en place récemment, avec le soutien de l’Agence culturelle, un programme de formation à l’attention des animateurs des ateliers.
J.L.L : Oui cette formation baptisée Passaires de Lenga (Passeurs de langues), a été mise en place entre mars et décembre 2014. Elle a concerné dix-sept personnes de profils assez différents. Cette initiative répondait à plusieurs objectifs : assurer la relève pour l’encadrement des ateliers d’adultes, mais aussi former des animateurs à intervenir en milieu scolaire dans le cadre des activités en temps péri-scolaire, ainsi que des médiateurs en milieu médico-social. Le contenu de cette formation est modulé selon les acquis de chacun. Elle porte sur le renforcement linguistique mais aussi sur le contenu culturel (musique, danse, théâtre, mythologie, ethnologie, onomastique) et l’acquisition de méthodes d’animation. Les stagiaires ont été également formés à rencontrer des élus, des présidents d’association, pour les aider à mettre en œuvre toute initiative en faveur de la culture occitane.

A.C. : Comptez-vous sur la création prochaine de nouveaux ateliers de langue ?
J.L.L : On souhaite que les ateliers actuels perdurent et on espère en créer encore deux ou trois nouveaux par an.
Depuis septembre dernier, cinq ateliers ont été soit ré-ouverts soit créés : Nontron, La Chapelle Gonaguet, Couze (encore en gestation), Prat-Carlux et Agonac. Notre objectif est que dans un avenir proche tout périgourdin soit à moins d’un quart-d’heure d’un atelier d’occitan. Une démarche qui relève de l’aménagement du territoire et qui va dans le sens de notre convention avec le Département visant à une structuration homogène des ateliers dans le département. Il reste bien encore quelques zones blanches que l’on compte bien combler…

*Parmi les missions de Novelum, on compte une activité d’édition de livres et de disques en occitan, la publication d’un trimestriel, la diffusion de la production culturelle en occitan, un pôle de recherche, un volet d’animation culturelle, mais aussi une action très engagée dans l’apprentissage et le perfectionnement de la langue occitane.

Partager

TwitterFacebook Périgord Occitan

Newsletter

Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord, Espace culturel François Mitterrand, 2 place Hoche, 24000 Périgueux
tél. 05 53 06 40 00  -  Contacts email - Mentions légales - Connexion