Menu
Interview
Nous avons fait un bon voyage, mais... Nous avons fait un bon voyage, mais...

La Revue Eclair : parcours en Périgord

Le point de vue d’Andréa Negri-Martin, chargée de mission théâtre à l’Agence culturelle départementale
Ce parcours permet à un territoire d'aller au-delà de la question de la diffusion. Il offre l’opportunité de découvrir l’univers d’une compagnie à travers deux œuvres de son répertoire, l’une dans un centre culturel, l’autre en milieu rural, et de favoriser la mobilité du public.
Avec cette double diffusion, des actions en milieu scolaire, des actions en direction des amateurs, un partenariat croisé, le projet se définit comme une action culturelle riche et complète. De plus, le lien étroit tissé avec une équipe artistique modifie notre rapport au monde du théâtre, et plus largement au spectacle vivant.
L'Agence culturelle départementale avait accueillie La Revue Eclair en résidence de création en 2013 pour le spectacle Tu oublieras aussi Henriette. On pourra découvrir cette création dans sa forme aboutie au Centre culturel de Sarlat.

Le point de vue de Laurence Etcheverry, Directrice du Centre culturel de Sarlat
Au cours de la saison dernière, le centre culturel de Sarlat a souhaité accueillir le spectacle As you like it de la Compagnie Nom’na, dans une mise en scène de Catherine Riboli. L’Agence Culturelle Dordogne Périgord s’est associée à cette volonté en prenant en charge la diffusion du spectacle Sganarelle de la même compagnie dans deux communes en milieu rural et en organisant deux stages animés par Catherine Riboli et Laurent Bellame, à l’attention du théâtre amateur. L’expérience a porté ses fruits, puisque la quasi-totalité des stagiaires a assisté aux deux spectacles ; le public «rural» a fait aussi l’effort, pour une partie, de se déplacer jusqu’à Sarlat pour assister au Shakespeare. La jauge des deux séances dans les communes était à son maximum, celle du spectacle au centre culturel tout à fait acceptable.
Cette expérience montre que l’action culturelle menée par différents partenaires ne se court-circuite pas, bien au contraire, elle développe des énergies et apporte de la nouveauté, de l’échange. Le partage des réseaux me paraît essentiel pour amener d’autres publics à fréquenter les structures culturelles. De plus, ces actions ont enrichi les relations avec des partenaires institutionnels, une relation de confiance s’est mise en place. C’est pourquoi, nous avons souhaité repartir sur les mêmes bases avec la compagnie Revue Eclair. L’inscription d’une compagnie sur le territoire, est essentielle car elle apporte une relation directe à l’autre, une façon d’aborder directement les professionnels artistes ou acteurs culturels. Il me semble qu’aujourd’hui particulièrement, la parole doit être un vecteur de transmission.

Le point de vue de Jean-Pierre Gauthier, Adjoint à la culture, Commune de Saint-André-Allas
Le fait que notre municipalité puisse contribuer à mettre la culture en mouvement sur son territoire est à la fois valorisant et motivant, cela s’inscrit indéniablement dans une exigence forte et partagée. Nous sommes convaincus que ce partenariat y participe pleinement. Accompagner un mouvement culturel sur une petite commune rurale est essentiel. Les engagements communs de l’Agence culturelle départementale et du Centre culturel de Sarlat encouragent à tisser des liens étroits et constructifs avec l’ensemble des acteurs culturels. Au-delà de cet évident constat, nous pouvons et nous devons éveiller des curiosités, faire bénéficier nos habitants d’une offre, notamment théâtrale, différente. La culture vient à nous, c’est forcément une spécificité. La mise en place de ces actions conjointes est nécessairement porteuse d’une saine émulation et nous permet de tracer un sillon différent.

Partager

TwitterFacebook Périgord Occitan

Newsletter

Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord, Espace culturel François Mitterrand, 2 place Hoche, 24000 Périgueux
tél. 05 53 06 40 00  -  Contacts email - Mentions légales - Connexion