Menu
Création pluridisciplinaire
extrait de l'affiche conçu par Jocelyn Pezon
extrait de l'affiche conçu par Jocelyn Pezon
© jocelyn Pezon

Parallèle 45 - Azimuth brutal

Une installation de Nicolas Lux, avec Frédéric Roumagne et Christophe Dabitch

Photographe, Nicolas Lux a entrepris de nombreux voyages à travers le monde. Convaincu qu'un voyage qui ne prendrait sens qu'avec l'éloignement est une illusion, il a eu comme idée de mieux cerner le territoire où il vit, la Dordogne, et de le faire au travers d'une contrainte singulière : suivre la ligne de 45ème parallèle Nord selon une ligne droite, traçant un chemin que personne n'a jamais emprunté. Pour cette expérience hors-norme, il a invité deux artistes à le rejoindre, Christophe Dabitch, écrivain et Frédéric Roumagne, créateur sonore. Ces trois écritures, photo, texte, son, se répondent au sein de l'exposition-installation qui se présente au visiteur comme une expérience.

Parallèle 45 / Azimuth brutal est un voyage infra-ordinaire, une expérience artistique qui invite à s’interroger sur notre représentation du territoire.
Cherchant à expérimenter le voyage et ses frontières immatérielles, Nicolas Lux, photographe à l’initiative du projet, a voulu se contraindre à un itinéraire original, pourtant si proche, poursuivant l’idée que l’aventure n’est pas dans l’éloignement mais dans chaque déplacement.

La plus courte distance entre deux points étant la ligne droite, celle-ci est alors apparue comme une évidence. Traçant une ligne droite d’un bout à l’autre de la Dordogne, le 45 ème parallèle Nord est situé à égale distance entre l’équateur et le pôle Nord, entre les grands chauds et grands froids. On dit de lui qu’il incarne la tempérance et l’équilibre.

Entraînant dans son périple Frédéric Roumagne, musicien, et Christophe Dabitch, écrivain, avec comme contrainte suprême ce tracé invisible sur terre, il a inventé avec eux un chemin qui n’existe pas dans une marche réalisée en septembre 2015  et aujourd’hui une installation dans laquelle photographies, sons et extraits de textes rendent cette ligne symbolique perceptible.

 Tout le monde rêve d’ailleurs et ailleurs c’est partout

Nicolas Lux
Photographe indépendant, il consacre la majeure partie de son travail au reportage et particulièrement à la réalisation de documents sur les anciennes républiques du bloc soviétique. Il travaille pour des journaux régionaux et nationaux, des magazines et une agence de presse. Il expose en France et à l’étranger.
Il explore également la photographie sociale et documentaire autour des thématiques de la mémoire et des évolutions identitaires dans projets personnels tels que « Carrément à l’Est », Kéraban », « Plazac fragment d’un monde », « Mémoire(s) de Demain », « La main sans le sac », « Homo Urbanus ».
Parallèlement, il travaille avec une compagnie de théâtre (Cie Lazzi Zanni), participe à des conférences sur l’histoire de la photographie. Il imagine des performances artistiques comme « Donne moi deux minutes de ta vie »,. Co-fondateur en 2005 de l’ADPCP (Association pour le Développement de la Photographie et de la Création Photographique), il est également l’initiateur et le programmateur à Périgueux du festival « Printemps au Proche-Orient ».

Christophe Dabitch, écrivain et auteur de bandes dessinées. Il écrit des carnets de voyage à l’étranger (Serbie, Syrie, Afrique de l’Ouest) mais aussi sur des terres proches (estuaire de la Gironde). La marche est au coeur de plusieurs de ses récits en bandes dessinées : Arthur Rimbaud, René Caillié ou encore le « marcheur fou » bordelais Albert Dadas. La question du déplacement appliquée à l’écriture est également essentielle pour lui.

Frédéric Roumagne, musicien et artiste sonore. Il explore le son au travers de projets réalisés avec d’autres artistes. Ses expérimentations interrogent la spatialisation du son. Dès lors, et si la marche n’est pas une composante habituelle pour lui, le déplacement représente un enjeu pour témoigner des sons captés en une composition originale alliant la réalité du terrain et l’inspiration qui en découle.

Rencontre-lecture : jeudi 8 juin 2017 à 18h
Lecture du texte "Sur ces chemins, le silence n’existe pas" par Christophe Dabitch et Nicolas Lux, dans les jardins de l’Espace culturel François Mitterrand.
Cette lecture sera suivie d’un moment convivial de rencontre et d’échanges avec les artistes Christophe Dabitch, auteur, Frédéric Roumagne, créateur sonore et Nicolas Lux, photographe.
Entrée libre du mercredi au vendredi de 13h à 17h, le samedi de 14h à 18h
Des visites sont proposées par une médiatrice les samedis à 14h30. Pour les groupes, visites et ateliers du mardi au vendredi sur réservation : tel 05 53 06 40 02 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Production : Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord
Partenariats : Département de la Dordogne, ATD de la Dordogne, laboratoire Central Dupon Images (Bordeaux)

Autour de l'événement

Présentation des travaux réalisés par les élèves du lycée professionnel Chardeuil à Coulaures, et par les résidents de l’EHPAD d’Excideuil, lors d’ateliers menés par Nicolas Lux dans le cadre du projet « Ecritures de lumière » les œuvres sont exposées à l'Inspection de l’Éducation Nationale du 3 au 31 mai, 20 Rue Alfred de Musset à Périgueux, du lundi au vendredi de 8h30 à 11h 30 et de 13h à 16h30.

Télécharger les pièces jointes :

Partager

TwitterFacebook Périgord Occitan

Newsletter

Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord, Espace culturel François Mitterrand, 2 place Hoche, 24000 Périgueux
tél. 05 53 06 40 00  -  Contacts email - Mentions légales - Connexion