Menu
Rétroviseur
L'Agence culturelle départementale au service des associations culturelles

L'Agence culturelle départementale au service des associations culturelles

Comme chaque année, l’Agence culturelle départementale invitait ses partenaires culturels au Centre culturel de la communication à Périgueux pour une journée d'information et de présentation des propositions artistiques repérées par son équipe ainsi que les différentes ressources qu’elle est en mesure de proposer. Le rendez-vous de ce début d’année 2017 était l'occasion de présenter le nouveau projet culturel de la structure,  induit par les récentes réformes territoriales qui impactent les Départements.
La journée était scindée en deux : une matinée d’informations générales sur les orientations et les dispositifs mis en œuvre par le Département en matière culturelle. L’après-midi était consacrée à la présentation des propositions artistiques en spectacle vivant et arts visuels par l’équipe de l’Agence culturelle départementale suivie d’un accueil personnalisé en fin d’après-midi.

Un Département volontariste en matière culturelle
Les premiers mots sont prononcés par Régine Anglard, Présidente de l’Agence culturelle départementale, également vice-présidence du Conseil Départemental chargée de la culture et de la langue occitane. Celle-ci n’a pas manqué de rappeler que les dernières lois qui redéfinissent les compétences du Département, La Loi nOtre en particulier focalisent l’intervention des Départements en matière culturelle sur les questions de « solidarités territoriales ». Reprenant à son compte un slogan du Président Germinal Peiro, elle désire voir se développer « la culture partout et pour tous », mentionnant la dimension volontariste de la politique départementale dans le domaine culturel.
A ses côtés, Philippe Labrousse, responsable du Service de l’Action Culturelle a fait un point sur le nouveau dispositif des SICC (soutien aux initiatives culturelles concertées) réactualisant les ACCMR (actions culturelles concertées en milieu rural), l’ancien conventionnement relatif au financement des projets culturels et artistiques à l’échelle cantonale.
Isabelle Pichelin, Directrice de l’Agence culturelle départementale prend ensuite la parole pour présenter Pierre Ouzeau, récemment nommé Directeur artistique et préciser le nouveau mode de gouvernance de l’Agence qui intègre dans son Conseil d’Administration la DRAC et La Région.
Vient ensuite la présentation du nouveau projet de structure qui redéfinit les missions de l’Agence et prend en compte les enjeux de solidarité inscrits dans la loi nOtre. Les publics fragilisés - personnes en institution médico-sociale, personnes incarcérées, enfants en difficulté sociale - seront considérés comme prioritaires, tout comme le sera la jeunesse qui bénéficie d’un regain d’intérêt de la part des politiques culturelles publiques.
Le soutien à la création, une programmation spécifique qui met en avant des événements tels que Paratge en faveur de la culture occitane et Le Grand Souk en faveur de la jeunesse, la mise en valeur de formes nouvelles et expérimentales, un partenariat à la carte avec les centres culturels, l’inscription dans des réseaux régionaux, font partie des axes forts de ce projet, tout comme le soutien aux acteurs culturels du milieu associatif.

Les actions de soutien au milieu associatif
L’Agence culturelle départementale accompagne depuis toujours les associations du département dans le montage et la réalisation de leurs projets culturels. Dans le cadre du nouveau projet de structure, les modalités d’aide sont toutefois repensées dans le sens d’une plus grande autonomie des associations culturelles.Ce soutien passe par quatre services : la ressource artistique, le soutien technique, l’accompagnement administratif et juridique, l’aide à la communication.
Le paysage territorial change avec le développement des EPCI. De plus en plus d’associations coexistent aux côtés de structures intercommunales récentes qui pour certaines se sont dotées d’une compétence culturelle.
Les acteurs associatifs de la culture sont disparates et fonctionnent pour l’essentiel sur la base du bénévolat. C’est afin de les accompagner et d’offrir des conditions optimales d’accueil aux compagnies et artistes du spectacles ou des arts visuels que l’Agence culturelle propose son expertise et ses conseils en ingénierie. Si elle reste à l’écoute des projets portés par les associations et peut les accompagner après concertation, elle dispose aussi de ressources artistiques dont certaines - 35 précisément - ont été présentées le 28 janvier par les chargés de missions spectacle vivant (théâtre, musique, danse, culture occitane), arts visuels et le médiateur patrimoine lors d’un diaporama commenté.
Les propositions retenues par les acteurs associatifs feront l’objet d’une convention de service dans laquelle seront réparties les charges entre l’association bénéficiaire et l’Agence culturelle départementale. L’Agence assurera la dimension administrative (contractualisation avec les artistes, paiement des cachets, etc), l’accompagnement technique en complémentarité avec l’organisateur, et proposera des conseils en communication à la carte.

Après quelques questions et échanges, les acteurs associatifs se sont rapprochés des membres de l’équipe à leur disposition pour les renseigner, leur fournir brochures, dossiers d’artistes, plaquettes d’information sur le matériel technique mis à leur disposition et les formations en communication qui doivent les aider à monter leur projet.



Partager

TwitterFacebook Périgord Occitan

Newsletter

Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord, Espace culturel François Mitterrand, 2 place Hoche, 24000 Périgueux
tél. 05 53 06 40 00  -  Contacts email - Mentions légales - Connexion